Aide

Fonctionnement du moteur de recherche :

(La casse est indifférente)


trouve les textes contenant « enfant » ET « étranger ».


trouve les textes contenant « enfant » mais en premier ceux qui contiennent aussi « étranger ».


trouve les textes contenant « enfant » mais PAS « étranger ».


trouve les textes contenant la séquence « enfant étranger ».

Réédition exceptionnelle de l’ouvrage Les Hors-champs de l’art

BOUTON D’ACHAT EN HAUT À DROITE (FRAIS D’ENVOI INCLUS)

18 janvier 2016.
Les hors-champs de l’art
Abris, asiles et chantiers de l’art

Psychiatrie, prisons, précarité, quelles actions artistiques ?
(Première édition avril 2007)

Acheter ce précieux ouvrage au prix de 20 € (port compris pour la France) en cliquant sur le lien Paypal en haut à droite de la page.

Pour les Dom-Tom et l’étranger c’est ICI

Cet ouvrage fait suite à un important cycle de rencontres, temps artistiques, expositions, débats et projections intitulé « L’art en difficultés » organisé entre 2004 et 2006 au Couvent des Récollets à Paris, par Valérie de Saint-Do, Nicolas Roméas et l’équipe de Cassandre/Horschamp, avec notamment la complicité de Bruno Boussagol, Samuel Wahl, Madeleine Abassade et Olivier Perrot. Ce cycle qui a connu un grand succès public, réunissait, entre autres, des acteurs et témoins majeurs de ce qu’on a appelé la psychothérapie institutionnelle et de la psychanalyse comme Jean Oury, Marie Bonnafé, Bertrand Ogilvy, Alain-Pierre Peyraud, Manuela de Luca, et de nombreux artistes et acteurs culturels œuvrant dans les différents « territoires de la difficulté » comme Pippo Delbono, Christian Jehanin, Philippe Guérin (Cash de Nanterre), Jean-Jacques Hocquard (La Maison de l’arbre), Christian Sabas (atelier du non-faire), Stéphane Gatti, Jean-Pierre Chrétien Goni, Jacques Miquel (Théâtre du fil), Olivier Couder (Théâtre du Cristal), Anne Toussaint, Armand Gatti et bien d’autres….

Extrait de l’introduction

Le travail d’équipe que nous menons autour des relations entre les pratiques de l’art et les questions posées par la société contemporaine, nous a permis de faire se croiser différents parcours qui peuvent souvent demeurer parallèles. Et de tenter de les appréhender dans une vue d’ensemble, par rapport à une vision du monde et de son avenir.

Nous le faisons à notre mesure, hors de toute confusion ; dans le but, certes ambitieux, d’approfondir et d’élargir le regard que nos contemporains portent sur ce que l’on appelle « art ». Ce lieu symbolique mystérieux, presque impossible à définir, où semblent être portées jusqu’à nous des valeurs profondes et archaïques, essentielles à l’humanité.
C’est une démarche singulière, qui étonne parfois tant elle fait se rencontrer de domaines, d’équipes et de personnes qui évoluent la plupart du temps dans un champ et un milieu précis, délimité.

L’idée n’est évidemment pas d’inventer un « syncrétisme » artificiel, ni de tout mélanger dans tous les sens. Non.
Dans une période de notre histoire où une pensée utilitariste envahit les esprits de façon très inquiétante, une période où l’on considère de moins en moins la vraie fonction sociale de l’art - et, de façon générale, de tout ce qui appartient à la sphère du symbolique -, l’idée est d’en mettre en lumière un usage qui ne le cantonne ni au divertissement ni à une production de type commercial.

Il faut donc repartir des fondamentaux. Et revenir aux sources d’une pratique originellement collective, qui - comme dans d’autres domaines - à une forte tendance historique à s’individualiser, à se professionnaliser, à se « spécialiser » de façon excessive, et à ne plus nous offrir que deux possibilités : la production d’un côté, la consommation de l’autre.

Nicolas Roméas

Plus d’informations sur ce hors-série et les autres

Cassandre/Horschamp -16 rue Girardon -75018 Paris - France - Tél. : 01 40 35 00 98 - Fax : 01 40 35 00 31
Site réalisé sous Conception et réalisation : gillesklein